Confrérie des disciples de Faustine

Historique :

En 1633, Jean de Goronne vit sur le ban de Waimes avec sa petite fille Faustine. Vendeur de remèdes considérés comme douteux, il est accusé de sorcellerie, jugé et brûlé en 1679, sous les yeux de sa petite fille Faustine.
Faustine est bannie du ban et erre dans la région jusqu’à trouver refuge « à l’ râwîre », carrière située sur le territoire de Goronne. Fouinant dans le village à la recherche de nourriture, Faustine chaparde des oeufs, trouve du pain rassis et cueille des mûres. Faustine concocte une tartine et une boisson qu’elle agrémente des potions de son père et des mûres cueillies sur son chemin.
Pour lier connaissance avec les villageois, Faustine descend au bourg et leur propose son eau et sa tartine. Femmes et Hommes constatent que, curieusement, ils oublient leurs tracas quotidiens quand Faustine leur offre ses mets délicieux.
Faustine devient alors très populaire et pour la remercier, l’ensemble des habitants vante par monts et par vaux les vertus de ces réalisations savoureuses, en criant : « En avant pour Faustine, son eau et sa tartine ».
La légende des Disciples de Faustine est née.

Objectifs :

L’Ordre des Disciples de Faustine naquit un jour du mois de décembre 2007, après qu’un groupe d’amis découvrit la légende des disciples de Faustine (ainsi que son Eau et sa Tartine), illustrée par une bande dessinée retrouvée par un de nos membres amateur du neuvième art.

L’Ordre perpétue la légende de Faustine et assure la représentation du village de Goronne, vieux de 1200 ans, situé sur les sommets de la Salm, entre Lierneux et Vielsalm.

Produits :

L’eau de Faustine

Il s’agit d’une liqueur et d’un alcool de mûres, fabriqués exclusivement pour l’Ordre selon une recette artisanale secrètement gardée.

La Tartine de Faustine

Le traditionnel « Pain Perdu », amélioré par Faustine pour les Villageois.

Contact :

M. Pascal Georis – Petit Sart 27 – 4990 LIERNEUX

0497/76.48.85

c.d.faustine@outlook.com