Confréries des Herdiers de l’Ardenne

confrerie herdiers ardenne

Au Commencement…

En 1956, le Bastogne d’après-guerre est en reconstruction. Le syndicat d’initiative local est à la recherche de nouveaux projets pour développer et promouvoir le tourisme. Dans le pays tout entier se prépare l’exposition universelle qui doit avoir lieu en 1958.
Quelques personnalités se réunissent à l’hôtel Elite et imaginent de créer une association à caractère folklorique et gastronomique inspirée des « blancs Moussis » de Stavelot et de la « confrérie du Rat Mort » d’Ostende.
A cette époque, il n’y avait pas de confrérie dans la Province et très peu dans le pays. Il fut décidé d’en créer une qui devait prendre le nom de « Confrérie des Herdiers d’Ardenne ». Son objectif était la défense de la qualité du fameux jambon d’Ardenne dont Bastogne est un des centres de fabrication mais aussi de promouvoir le tourisme dans la bonne ville de Bastogne et en Ardenne.
En 1957, sont réunis à Bastogne des personnalités de tous horizons dans un colloque organisé pour déterminer les critères de la qualité du bon jambon d’Ardenne ainsi que le mode de fabrication de ce produit. C’est le point de départ d’un dossier qui, plusieurs années plus tard devait aboutir à un arrêté royal accordant un label d’origine à ce produit.
En même temps, sont mises sur pied les festivités organisées dans la province à l’occasion de l’exposition universelle de 1958. Pour le Luxembourg, c’est à Bastogne que devait se dérouler la grande manifestation. Ce fut la première « fête du Jambon ».
Depuis lors, chaque année, la confrérie poursuit et organise des journées au cours desquelles le Jambon d’ardenne est à l’honneur.

La Vie de la Confrérie

Actuellement, une quarantaine de personnes font partie du groupement à titre de « Membres effectifs ». Ce sont eux qui œuvrent dans la poursuite des objectifs. Ils se réunissent tous les deux mois pour mettre au point l’organisation des festivités. Les deux grandes fêtes à Bastogne sont le chapitre Solennel et la Glandée. Le premier se tient le premier samedi du mois d’octobre. De nombreuses confréries amies assistent à ces agapes et surtout aux intronisations prévues à cette occasion. Devant une assemblée de plus de 200 convives, les candidats prêtent le serment : « Je jure de recommander partout et en toute occasion, comme mets délectable, le jambon fumé et préparé en Notre Ardenne et de consommer le vin des Côtes du Rhône ». Doivent prêter ce serment les postulants proposés pour devenir Herdiers Effectifs mais aussi les personnalités retenues pour devenir membres Honoris Causa dont l’importance économique, politique, administrative peuvent aider à atteindre les buts poursuivis.
Les confréries amies, qui assistent au Chapitre, peuvent également proposer un des leurs pour l’Intronisation. C’est ainsi que bon an mal an, entre 30 et 40 personnes hommes et femmes, deviennent Herdiers d’Ardenne, défenseurs du vrai jambon d’Ardenne.
Le Chapitre se tient soit dans la salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville, soit dans la superbe salle à colonnes du Séminaire de Bastogne. La journée se termine par un banquet au cours duquel, entre autres plats, il faut déguster du Jambon d’Ardenne. Il fut un temps où des cochonnets farcis étaient la grosse pièce du repas. La danse se poursuit alors tard dans la nuit.

L’Organisation…

Chaque Herdier effectif doit accomplir, chaque année, au moins deux visites dans les Confréries Amies, généralement lors des Chapitres. De cette façon, les liens d’amitié avec les membres des autres confréries sont mis en valeur.
En plus du chapitre, l’ensemble des membres peut se retrouver lors de la Glandée, qui se tient le troisième samedi du mois de mars dans des agapes confraternelles qui réunissent également des membres des Preux Compagnons de la Terre de Bry, jumelée avec la Herde. La confrérie est membre du Conseil Noble de la Province du Luxembourg où siègent trois Herdiers portant à l’epaule l’Epitoge du Conseil. La confrérie récompense chaque année le meilleur apprenti boucher-charcutier de la province, sorti du Centre de formation des classes moyennes à Libramont. La confrérie peut avoir une activité sociale. Pendant des années, elle a aidé le Village Reine Fabiola qui organisait un marché de produits régionaux dont les bénéfices restaient à la trésorerie du village.
Par arrêté royal du 4 février 1974, fut accordé, au jambon d’Ardenne, une appellation d’origine après détermination géographique de la zone concernée et consultation des Chambres des Métiers et Négoces de cette zone. Les conditions de fabrication et de vente des produits portant le label, le mode de contrôle et les organismes agrées pour le faire; les infractions et les sanctions y afférentes sont déterminés par la loi et les arrêtés d’application.
La Confrérie a pour projet un Congrés International réunissant les représentants des Jambons Européens de renom dont entre autres les Jambons de Parme, de Paris, de York, de Bayonne, de la Fôret Noire,etc…
Créer une maison du Jambon d’Ardenne rappelant le passé, la tradition, les modes de fabrication, les outils…

La confrérie est administrée par un Grand Conseil qui se compose comme suit :
– Le Grand Maître
– Le Grand Bailly ( le plus ancien des Membres)
– Le Syndic (Maître du protocole)
– Le Provendeur (Responsable du Jambon)
– Le sonneur de Corne (Rassembleur de la Herde)
– Le Scribe (Secrétariat & relations exterieures)
– Le Grand Argentiers ( Gardiens du Trésor)
– Le Chanceliers ( Gardien des sceaux et des archives)
– Les Echansons ( Responsable des vins)
– Le Grand Connetable (Responsable de la Confrérie d’honneur)

Le Herdier effectif porte la simarre, ample manteau à parements bleus ( couleurs de la ville de Bastogne). Les parements des membres du Grand Conseil sont blancs . Il est coiffé d’un bêret rouge. Il port en sautoir, tenu par un ruban rouge et bleu, un cochon posé sur une corne de sonneur. Il tient à la main une houlette ( baton pourvu d’une petite pelle). Le Grand Connétable revêt une simarre bleue à parements rouges et un bérêt bleu. Le sautoir est tenu par un ruban rouge comme celui de tous les membres d’honneur qui ne sont pas obligés de porter la simarre. Par lustre de présence au sein de la Confrérie, le Herdier porte une barette dorée au sautoir.

Contact:

M. Thierry DELMÉE – rue des Lavandières 51 – 6600 BASTOGNE

0495/18.91.49

herdierdardenne@gmail.com